Le marché des consoles de jeux vidéo

I – Introduction

Les jeux vidéos sont de plus en plus répandus dans une grande population du monde. Depuis la création du monde des jeux vidéo, on a vu l’émergence de nombreux autres domaines liés à celui-ci tels que l’e-sport, ou le streaming de jeu vidéo. Cet essor est en partie dû à l’invention des consoles de jeux vidéo, permettant la démocratisation de ceux-ci depuis leur arrivée au sein des foyers des particuliers.

Une console de jeu vidéo est un appareil informatique destiné à l’origine pour aux jeux vidéo et qui a rapidement évolué en ordinateur spécialisé. Il existe principalement deux types de consoles :

  • Les consoles de salon : qui se branchent sur un téléviseur pour afficher le jeu et on peut y connecter des manettes de jeu.
  • Les consoles portables : elles sont de petites tailles et possèdent leur propre écran. Elles sont de ce fait autonomes et facilement transportables.

 

II – Principe de fonctionnement

Depuis les premières générations de consoles, les composants utilisés et les principes de fonctionnement sont quasiment identiques. Elle est constituée d’un microprocesseur, d’une carte graphique, de mémoire et mémoire vive et souvent de manettes de jeu.

Chaque console, possède son propre système d’exploitation : les programmes sont situés sur des supports externes (cartouches ou disques selon les générations). Sur cette base commune, on retrouve des divergences au plus on évolue dans les générations, comme des modems, disques ou processeurs graphiques additionnels.

Depuis la septième génération de console, elles contiennent des systèmes d’exploitation permettant la mise en place de mise à jour via Internet.

  1. De la première à la quatrième génération (1972-1996)

La première entreprise à avoir développée une console de jeu est l’entreprise américaine qui sort la Fairchild Semiconductor en 1976, ayant pour but de concurrencer Atari. A la suite, de nombreuses autres consoles voient le jour telles que Odyssey. Mais pendant cette période, le marché de la console vidéo connait quelques soucis, dus à :

  • D’une part la qualité des jeux étant plutôt mauvaise à cette époque
  • D’autre part les ordinateurs venaient d’être mis sur le marché à la même période, ils avaient le même prix mais une performance bien supérieure

La quatrième génération de consoles est différente par l’utilisation de processeurs 16 et 32 bits. Ainsi les consoles deviennent plus compétitives et permettent de sortir de cette « crise » dans le marché de la console de jeu vidéo. C’est a ce moment que la Super Nintendo et la Méga Drive se lancent dans une guerre du marché économique.

 

 

    1. De la cinquième à la huitième génération (1993-2016)

    La cinquième génération de consoles à acquiers des processeurs 32 et 64 bits à partir des années 1990. Elles offrent ainsi la possibilité de se connecter à internet. Ensuite voit aussi la jour la Nintendo 3DS qui est la première à permettre de jouer en 3D. A la fin de l’année 1994 l’Amiga CD 32, la Jaguar, la Saturn, ne feront pas le poids face à la Playstation de Sony. Elle se vendra à hauteur de onze millions d’exemplaires. Ce succès est essentiellement dû à son nombre très élevé de jeux.

     

    La sixième génération fait son apparition en 1998 avec la Dreamcast en premier lieu. Viennent ensuite des consoles qui ont marqués cette génération comme la Xbox, la PlayStation, ou encore la Game Cube.    La Xbox se vent bien au Etats-Unis en 2001, c’est la première console de Salon créée par Microsoft. La plus appréciée étant la PlayStation 2 sortie en 2000 au Japon et aux Etats-Unis. Elle se vent à plus d’un million les premiers jours après sa sortie.

     

    La septième génération est marquée par le début de la HD avec des consoles comme la Xbox 360, la PlayStation 3, la Wii ; qui met en concurrence Microsoft, Sony et Nintendo. La Xbox 360 innove en 2005 avec le jeu en réseau sur Xbox Live, qui sera couplée avec la Kinect permettant de jouer sans manette, pou concurrencer la Wii. Cette concurrente mise avanat tout sur sa convivialité avec la Wiimote

     

     

    Enfin, la huitième génération de console est principalement composée par des consoles portables comme la PlayStation Vita. On retrouve aussi des consoles de salon : la Wii U, la Xbox One, ou encore la PlayStation 4. La Wii U sort en 2012 et se veut innovante par sa nouvelle manette avec un écran intégré. Mais sort aussi la Nintendo Switch une console hybride qui peut être à la fois une console de salon mais peut aussi s’emporter partout. Par son innovation et le renouvellement de jeux plus anciens, elle connait un succès croissant de nos jours.

     

    IV – Le marché des consoles de jeux vidéo en France

     

    En 2018, le marché du jeux vidéo a atteint un nouveau record en France, montrant une croissance de 18% cette année. Cette industrie compte 4,3 milliards d’euros et passe première devant l’industrie du cinéma, de la musique et du livre. Ce chiffre représente un record cette année. Il comprend les ventes de matériel, de PC, de consoles et de jeux.

     

    Les ventes de consoles seules ont bondi de 31% l’an dernier, une hausse qui n’avait pas été vue depuis plus de 10 ans. Aussi les ventes de jeux affichent une hausse de 16%, à 2,61 milliards d’euros.

     

    D’après de récents sondages, 74% des français jouent à des jeux vidéo, parmi ce chiffre 1 personne sur 2 est une femme. Ces personnes sont des joueurs réguliers, pratiquant cette activité au moins une fois par semaine. 55 % des plus de 55 ans sont des joueurs, deux tiers des 45-54 ans. Au moins 80 % des Français de moins de 45 ans s’adonnent aussi à ce loisir, le pourcentage augmentant encore quand la tranche d’âge étudiée rajeunit. Ainsi, on peut constater que les jeux vidéo sont une pratique de plus en plus répandue et accessible pour les français.

    V – Le marché des consoles de jeux vidéo dans le monde

    Le jeu vidéo en 2018 représenterait un marché de presque 135 milliards de dollars dans le monde. Presque la moitié pour le jeu mobile (tablettes inclues) et les deux quarts restants pour le jeu PC et console.

    Le marché physique représenterait 16,3 milliards de dollars sur PC et consoles (+5%) alors que le marché dématérialisé représenterait 51,2 milliards de dollars (+14%). Les revenus numériques ont donc largement dépassé ceux des ventes physiques.

    Cette année, dans le jeu vidéo, les sujets les plus traités sont Fortnite, Call of Duty, ... Sur différentes plateformes de streaming, on assiste à plus d’un demi-million de sessions lancées chaque jour.

    La huitième génération de consoles, est dominé par la PlayStation 4, ainsi Sony continue en tant que leader sur le marché mondial des consoles de jeu. Nintendo et Microsoft arrivent quant à eux en deuxième et troisième position du marché mondial.

    VI – Conclusion

    Pour conclure, on peut dire que le marché du jeu vidéo est en pleine croissance c’est dernière année. Cette année, l’industrie du jeu vidéo a atteint un record de hausse qui n’avait pas été vu depuis dix ans en France.

    D’un point de vue mondial, les consoles reviennent en force depuis cette année grâce à une hausse des ventes de la Nintendo Switch en 2017. Cette industrie du jeu vidéo est une des plus productive, passant devant l’industrie du livre, de la musique et du cinéma.  Et elle continuera a progresser dans le temps.

    VII - Sources :

    http://jeuxvideotheque.com/consoles-jeux-video-ca-marche/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *