IDLabs-IoT Le site dédié aux objets connectés

Un site des laboratoires pédagogiques de l'école CampusID

Mois : janvier 2017

Valise diagnostic avec une raspberry py Partie 1

Posted on 8 janvier 2017  in Raspberry

Prise ODB

1 - Prise ODB : Présentation ?

La norme OBD (pour On Board Diagnostic) a été mise en place au départ par la CARB (Californian Air Resources Board) pour contrôler les émissions polluantes des véhicules. L'arrivée des calculateurs électroniques de gestion du moteur et des capteurs associés a permis aux véhicules de diminuer leurs rejets polluants. L'OBD, en tant que tel, stipule que le véhicule doit, sur toute sa durée de vie, surveiller en permanence le bon fonctionnement du moteur.

Il existe plusieurs normes de l'OBD :

  • L'OBD ou OBDI qui standardise le connecteur afin qu'il soit identique pour tous les véhicules. Le protocole de communication lui reste plus ou moins spécifique suivant les marques.
  • L'OBDII est venu en 1996 aux Etats Unis pour spécifier des protocoles communs.
  • L'EOBD pour European OBD reprenant l'OBDII est spécifique pour les véhicules européens.

L'EOBD a lui été instauré en Europe en même temps que la norme EURO3 sur les rejets polluants des véhicules. Elle précise que les défaillances sur les émissions doivent être signalées par un voyant au tableau de bord et que des codes correspondants aux défaillances détectées doivent être enregistrés par le véhicule.

2 - Prise ODB : Connecteur ?

La directive stipule que le connecteur doit obligatoirement se situer dans l'habitacle. Généralement celui-ci se trouve sous le volant dans le compartiment à fusibles ou sous le cendrier près du frein à main.

Si vous ne trouvez pas votre connecteur de diagnostic rendez vous sur notre page emplacement des connecteurs OBD pour vous aider à le localiser.

 

 

2 - Prise ODB2 : Protocole de communication ?

Il y a différent type de protocol :

-AE J1850 PWM (41.6 kbaud)

-SAE J1850 VPW (10.4 kbaud)

-ISO 9141-2 (5 baud init, 10.4 kbaud)

-ISO 14230-4 KWP (5 baud init, 10.4 kbaud)

-ISO 14230-4 KWP (fast init, 10.4 kbaud)

-ISO 15765-4 CAN (11 bit ID, 500 kbaud)

-ISO 15765-4 CAN (29 bit ID, 500 kbaud)

-ISO 15765-4 CAN (11 bit ID, 250 kbaud)

-ISO 15765-4 CAN (29 bit ID, 250 kbaud)

2.1 : Interface :

L'interface OBD-II permet la lecture des Diagnostic Trouble Codes standardisés, ou DTC, générés par le système informatique embarqué, ainsi que les informations temps réel en provenance des capteurs connectés aux calculateurs de bord. La norme prévoit aussi l'effacement des DTC enregistrés par les calculateurs lorsque la maintenance a été effectuée.

Les voyants permettant d'alerter l'utilisateur des dysfonctionnements du moteur ont eux aussi été standardisés. Tout défaut pouvant mener à un dépassement des seuils provoque un allumage normalisé du voyant.

 

 

[Top]