IDLabs-IoT Le site dédié aux objets connectés

Un site des laboratoires pédagogiques de l'école CampusID

La technologie Arduino

Posted on 11 novembre 2018  in Non classé

 

La technologie Arduino

 

Sommaire

  1. Création de Arduino
  2. Motif du développement de la technologie
  3. Description de Arduino
  4. Les différents types de carte Arduino
  5. Où se procurer cette technologie ?
  6. Exemples d’application
  7. Phase d’expérimentation

 

 

  1. Création de l’Arduino

 

 

L’arduino est une marque fabriquant des cartes sur lesquelles se trouvent un microcontrôleur (d’abord des ATmega168, ATmega1280 ou ATmega8 pour les plus anciennes et des ATmega328, ATmega32u4 ou ATmega2560 pour les plus récentes versions), ainsi qu’un logiciel permettant de créer des programmes sous langage C et C++.

Il a été mis au point en Italie par Massimo Banzi et ses co-concepteurs, le nom vient du bar où ils avaient l’habitude de se réunir le Bar di Re Arduino.

En 2011, ils vendaient des versions à monter de la carte (avec le mode d’emploi) et au fil du temps ils ont fini par les envoyer directement assembler.

 

 

 

 

2 . Motif du développement de Arduino

 

 

L’Arduino a été développé dans le but de pouvoir permettre à n’importe quel type de particulier (que ce soit des programmeurs, scientifiques, professionnels, artistes ou même des amateurs et des étudiants) de pouvoir avoir une plateforme de développement pour mener à bien différents types de projet (scolaire, professionnel ou même pour le plaisir).

Avec ses prix abordables, sa facilité d’installation et d’utilisation, Arduino est une plateforme qui se veut être accessible pour tous.

 

 

  1. Description de l’Arduino

 

 

L’Arduino se divise en deux parties : une partie logiciel servant de plateforme de programmation et une partie hardware où l’on utilise une carte avec un microcontrôleur. La plateforme est basée sur une interface d’entrée et de sortie.

La carte possède un port permettant de pouvoir la connecter à un ordinateur, une prise pour l’alimentation, plusieurs pins (une partie analogique et une autre numérique) qui peuvent servir pour des manipulations en électronique et un microcontrôleur de type Atmega.

Le logiciel de programmation est assez basique en soit (voir l’image ci-dessous), le programme se note dans la partie blanche, une fois qu’il est fait dans les réglages on vérifie que le logiciel est connecté sur le bon port correspondant à la carte connecté à l’ordinateur et enfin on peut vérifier que le programme est bien écrit et le compiler pour le mettre en œuvre.

 

 

 

  1. Les différents types de cartes Arduino

 

L’Arduino Uno qui a été montré précédemment.

L’Arduino Nano qui est une version plus petite du Uno

L’Arduino Mega qui est plus grand que le Uno avec beaucoup plus de pins

L’Arduino Yún qui va servir pour les projets IoT

 

 

  1. Comment se procurer un Arduino ?

 

Pour se procurer une carte Arduino ou le logiciel tout se fait sur le site, il y a un onglet « store » pour les cartes.

Et un autre « software » pour télécharger le logiciel (disponible sur Windows, Linux et Mac) ou bien de l’utiliser en ligne si vous êtes inscrit sur le site.

 

  1. Exemples d’applications

 

On peut se servir d’Arduino pour plusieurs buts, par exemple le plus basique serait pour le pilotage de leds (en allumer et éteindre une ou plusieurs, faire un chenillard, les allumer pendant une durée déterminée), mais on peut aussi piloter des moteurs à courant continu ou pas à pas.

Durant mes TP j’ai programmé une carte Arduino pour pouvoir utiliser un luxmètre et un autre où avec deux capteurs de mouvements j’ai fait un « radar » qui pouvait mesurer la vitesse de déplacement d’un objet. Et pendant mon projet de terminale j’ai utilisé Arduino pour prendre les mesures venant d’un anémomètre et d’une girouette.

 

  1. Phase d’expérimentation

 

 

Description du cas d’étude :

Pour cette étude je vais écrire un programme sous langage C avec le logiciel Arduino pour piloter deux moteurs à courant continu.

Pour cela il me faut deux moteurs CC, des fils pour les souder sur l’entrée d’alimentation et la masse des moteurs, une plaquette de test, une carte de commande de moteur, un générateur, un Arduino Uno et un ordinateur avec le logiciel Arduino.

 

Résultat attendu :

Le résultat de l’expérience serait de pouvoir faire pivoter les deux moteurs dans le même sens ou dans des sens contraires en fonction des pins choisit dans le programme et sur la carte.

 

Codage :

// Pont en H L298N

//Ports de commande du moteur B
int motorPin1 = 8;
int motorPin2 = 9;
int enablePin = 5;

// Vitesse du moteur
int state = 0;

void setup() {
// Configuration des ports en mode "sortie"
pinMode(motorPin1, OUTPUT);
pinMode(motorPin2, OUTPUT);
pinMode(enablePin, OUTPUT);

// Initialisation du port série
Serial.begin(9600);
}

void loop() {
if (Serial.available() > 0)
{
// Lecture de l'entier passé au port série
state = Serial.parseInt();

//
// Sens du mouvement
//
if (state > 0) // avant
{
digitalWrite(motorPin1, HIGH);
digitalWrite(motorPin2, LOW);
Serial.print("Avant ");
Serial.println(state);
}
else if (state < 0) // arrière
{
digitalWrite(motorPin1, LOW);
digitalWrite(motorPin2, HIGH);
Serial.print("Arriere ");
Serial.println(state);
}
else // Stop (freinage)
{
digitalWrite(motorPin1, HIGH);
digitalWrite(motorPin2, HIGH);
Serial.println("Stop");
}

//
// Vitesse du mouvement
//
analogWrite(enablePin, abs(state));
}
delay(100);
}

Résultat :

Avec le programme et le bon branchement entre la carte Arduino et les moteurs, ils tournent selon le sens où ont été placé les fils selon les pins réglé (s’ils sont inversés les moteurs vont tourner dans l’autre sens), mais si les deux moteurs sont tout les deux à l’état haut le programme les fera s’arrêter totalement (commande enable).

 

 

 

 

Source :

Wikipédia

Arduino

Arduino.BlaisePascal

 

0 thoughts on “La technologie Arduino”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *