Les systèmes multi-agents

Liliana Martinez Pérez                                 CLASSE B1 2018-2019 CAMPUS ID

SOMMAIRE
1- Origine
2- Intelligence artificielle
3- Système d’exploitation
4- Système de réseau
5- Système reparti
6- Système d’information géographique
7- L’interaction dans SMA
8- Discipline de SMA
9- Problématique de SMA
10- Domaines d’applications des systèmes multi-agents
11- Grandes réussites des systèmes multi-agents
12- Les limites actuelles de les systèmes multi-agents
13- Conclusion

                                                                              ORIGINE
Un système multi- agent (SMA) est un système composé pour multiples agents intelligents qu’interagissent entre eux.
Les systèmes multi agents peuvent être utilisé pour résoudre des problèmes qui sont difficiles ou impossibles de résoudre pour un agent individuel ou un monolithique.
Les domaines dans les quel l’investigation de systèmes multi agents peuvent offrir une perspective adéquate comprennent le commerce online, comment par exemple :
- La réponse à catastrophes et la modélisation de structures sociales.
Le domaine de système multi-agent ou d’intelligence artificiel distribué c’est une science et une technique qui traite avec les systèmes d’intelligence en réseau.
Le bloque fondamental de constitution d’un système multi-agents, comme nous l’espérons, sont des agents.
Bien qu’il n’existe pas une définition formelle et précise de qu’est- ce qu’est un agent, eux sont pour le général vu comment entités intelligentes, équivalent en termes computationnels à un processus de système d’exploitation, qu’existent à l’intérieur de certain contexte ou environnement, et qui peuvent communiquer à travers d’un mécanisme de communication interprofessionnelles, d’habitude un système de réseau, en utilisant les « protocoles de communication ».
De certaines manières, un système multi-agent c’est un système réparti dans lequel les modes ou éléments sont des systèmes d’intelligence artificiel, soit un système réparti ou le comportement en liaison de ces éléments produisent un résultat dans l’ensemble intelligent.

                                                                          INTELLIGENCE ARTIFICIEL
L’intelligence artificiel aussi appelé intelligence computationnelle, c’est l’intelligence exposé pour les machines. Dans les sciences  de l’informatique, une machine intelligente idéal c’est un opérateur rationnel flexible qui est reçu dans son environnement et amène des actions qui maximisent ses possibilités des succès dans certains objectif ou devoir.
Familièrement, le terme intelligence artificielle est appliqué quand une machine imite les fonctions cognitives que les  humains associent à des autres esprits humains, comme apprendre et résoudre des problèmes.
A mesure que les machines deviennent de plus en plus capables, la technologie qui a été autrefois pensé pour exiger des renseignements est supprimée de la définition.
Par exemple la reconnaissance optique des caractères n’est plus perçue comme un exemple d’intelligence artificielle devenue une technologie commune.
Les progrès technologiques encore classés comme intelligence artificielle sont les systèmes capables de jouer aux échecs.

SYSTÈME D’EXPLOITATION

C’est un système d’exploitation tel que  Software qui principalement et un ensemble  de programmes d’un système                                                                 informatique qui gère   les ressources de hardware. Il  fournit des services aux programmes  d’application de logiciels,                                                                        fonctionnant en privilège par rapport aux  autres « bien que    certains d’entre eux peuvent fonctionner dans l’espace utilisateur. Dans certains textes, le système d’exploitation est appelé indistinctement comme noyau, mais il convient de noter que la différence  entre noyau et le système  d’exploitation est seulement applicable si le noyau monolithique, qui était très commun parmi les premiers systèmes. Sinon, il est incorrect d’appeler le système d’exploitation du  noyau.                 Un des objectifs du système d’exploitation que gère le noyau intermédiaire est de gérer les ressources de l’emplacement et la protection de l’accès du matériel, un fait qui soulage les programmeurs d’application d’avoir à traiter ces délais. La plupart des appareils électroniques qui utilisent des microprocesseurs pour fonctionner ont un système d’exploitation intégré « téléphones mobiles, lecteurs de DVD, ordinateurs, radios, routeur etc… »
Dans ce cas, ils sont gérés par une interface utilisateur graphique, un gestionnaire de bureau, s’il s’agit d’un téléphone cellulaire, au moyen d’une console ou une télécommande si elle est un DVD et au moyen d’une ligne de commande ou d’un navigateur Web, s’il s’agit d’un routeur.

SYSTÈME DE RÉSEAU
« PROTOCOLES DE COMMUNICATION »
En informatique et en en télécommunication, un protocole de communication est un système de règles qui permettent à deux ou plusieurs entités  d’un système de communication de communiquer entre elles pour transmettre des informations au moyen de tout type de variation d’une magnitude physique.
Ce sont les règles au  norme qui définit la syntaxe, la sémantique et la synchronisation de la communication, ainsi que les méthodes possibles de récupération des erreurs.
Les protocoles peuvent être implémentés par le matériel, le logiciel ou une combinaison des deux.
Il est également défini comme un ensemble de règles que permet la communication entre les ordinateurs, l’établissement de la forme d’identification de ces derniers dans le réseau, la forme de transformation des données et la façon dont-il doit être traitée.
Les systèmes de communication utilisent des formes bien définis « protocole » pour échanger des messages. Chaque message a une signification exacte destinée à susciter une réponse d’une série de réponses indéterminées possibles pour cette situation particulière.

SYSTÈME REPARTI
Le calcul distribué ou computer en Maya, est un modèle pour résoudre les problèmes de calcul massif en utilisant un grand nombre d’ordinateurs exactes organisés en grappes intégrées dans une infrastructure de télécommunication distribuer.
Un système distribuer est défini comme une collection d’ordinateurs physiquement séparés et connectés pas un réseau de communication ; chaque machine à ses composants matériels et logiciels que le programmateur perçoit comme un système unique « il n’a pas besoin de savoir ce que les choses sont sur les machines ».
Le programmeur accède aux composants logiciels distants « objets », de la même manière qu’il accède aux composants locaux, dans un groupe                        d’ordinateurs qui démarquent RTC et SOAP pour attendre un objectif.
Les systèmes distribués doivent être très fiables, car si un composant du système décompose un autre composant doit être en mesure de remplacer. C’est ce qu’on appelle de tolérance de panne.
1- Pour chacun des utilisateurs, il devrait être similaire à l’œuvre dans le système centralisé.
2- Sécurité interne dans le système distribué.
3- Il fonctionne sur plusieurs ordinateurs.
4- Il dispose de plusieurs copies du même système d’exploitation ou de différents systèmes d’exploitation qui fournissent les mêmes services.
5- Environnement de travail confortable.

Les systèmes multi-agents sont appliques dans le monde réel à des applications graphiques comme les jeux informatiques. Les systèmes                                               d’agents ont été utilisés dans les films. Sont aussi utilisés pour les systèmes de défense coordonnés.
D’autres applications comprennent le transport, la logistique, les graphiques, systèmes d’information géographique, diagnostics, ainsi que dans                                      de nombreux autres domaines.
C’est une technologie largement défendue pour l’utilisation dans les technologies de réseau et mobiles, pour réaliser l’équilibrage de charge automatique et dynamique, l’évolutivité, et les réseaux d’auto parc.

SYSTEME D’INFORMATION GEOGRAPHIQUE
1° Un système d'information géographique également connu sous le nom d'acronymes SIG espagnol ou SIG est un ensemble d'outils qui intègre et relie divers composants :
- utilisateurs
- matériel
- logiciels
- processus
2° Qui permettent à l'organisation :
- le stockage
- la manipulation
- l'analyse et la modélisation de grandes quantités de données du monde réel qui sont liées à une référence spatiale
- facilitant l'incorporation des aspects socio-culturels, économiques et environnementaux qui conduisent à la prise de décisions de manière plus efficace.
3° Au sens le plus strict, il s'agit de tout système d'information capable :
- d'intégrer
- de stocker
- d'éditer
- d'analyser
- de partager et d'afficher les informations géographiquement référencées.
4° Dans un sens plus générique, les SIG sont des outils qui permettent aux utilisateurs de créer des requêtes interactives, d'analyser des informations  spatiales, de modifier des données, de mapper et de présenter les résultats de toutes ces opérations.
La technologie SIG peut être utilisée pour :
- la recherche scientifique
- la gestion des ressources
- la gestion d'actifs
- l'archéologie
- l'évaluation de l'impact environnemental
- l'urbanisme
- la cartographie
- la géographie historique
- Marketing
- le nom logistique par quelques-uns.
Par exemple : Un SIG pourrait permettre aux groupes d'urgence de calculer facilement les temps de réponse en cas de catastrophe naturelle
- Ou de trouver la protection contre la contamination.
- Ou ils peuvent être utilisés par une entreprise pour localiser une nouvelle entreprise et profiter d'une zone de marché avec peu de concurrence.

- Mise en relation de deux ou plusieurs agents par le biais d’un ensemble d’actions réciproques.
- Les interactions sont non seulement la conséquence d’actions effectues par plusieurs agents en même temps, mais aussi l’élément nécessaire a la                    contribution d’organisation sociale.
- Interaction intentionnelle par action visible sur l’environnement ou par l’intermédiaire de message que les agents s’envoient les uns aux autres.

DISCIPLINE DU SMA
Les SMA sont à l’intersection de plusieurs disciplines :
- Systèmes distribués
- Interface personnes – machines
- Bases de données et basses de connaissances distribuées et coopératives
- Compréhensions du langage naturel
- Réseaux et protocoles de communication
- Programmation orientés agents et GL
- Robotique cognitive et coopérations entre robots
- Applications distribuées « Web, Internet, Contrôle du trafic routier, contrôle aérien, réseaux d’énergie, etc…

PROBLEMATIQUES DES SMA
. Problématique de l’action
. Problématique de l’argent et de sa réaction au monde
. Problématique de l’interaction
. Problématique de l’adaptation en termes d’adaptation individuelle
. Les langages de programmation

Problématique de l’argent et sa réaction au monde
- L’individu d’une société multi-agent doit être capable de mettre en ouvre les actions qui répondent au mieux à ses objectif. Cette capacité à la décision est liée à un état mental que reflète les perception, les représentations, les croyances et un certain nombre de paramètres psychiques

DOMAINE D’APPLICATIONS DES SYSTEMES MULTI-AGENT

Une grande partie des applications de système multi-agents est dans le domaine de recherche d’informations.
Cette architecture de système multi-agents permet la recherche d’information dans des sources hétérogènes et reparties

Elaboration conceptuelle

Modélisation
Abstraction Explication
Exploration de modèle Evaluation analytique, par simulation argumentative
Elaboration empirique

interprétation
Estimation, calibration

Evaluation de modèle, validation empirique

GRANDES REUSITES DES SYSTEMES MULTI-AGENTS
- Agents, environnement, interaction, Organisations.
- Méthodologies de conception et de programmation.
- ACL et la standardisation a travers la FIPA.
- Projets CCE : ARCHON, AGENT, AgentCities.
- Projets industriels : FT, THALES.
- MASSIVE el les batailles du Seigneur des Anneaux.

LES LIMITES ACTUELLES DES SYSTEMES MULTI-AGENTS

. Agents Robotique Intelligence Artificielle
. Agents Mobiles Télécommunications
. Agents logiciels Génie Logiciel
. Agents Interface Interaction Homme-Machine
. « Service agents » « Internet Computing »

. SMA et Environnement Fermés
. SMA et Environnement Ouverts
. SMA incluant L’Homme (CSCW , ITS)

-Limites liées à l’acceptabilité des applications
. Niveau de délégation ( confiance des utilisateurs)
. Niveau d’autonomie ( responsabilité des agents )

-Limites liées à la difficulté des problèmes
. Déconcentration du contrôle
. Indéterminisme des solutions

CONCLUSION
Les applications à base multi-agent sont utilisées de plus en plus dans la vie réelle.
Permettre de modéliser des systèmes et des phénomènes du monde réelle.
Offre plusieurs avantages « rebutés,… » mais leur principales inconvénients résident dans le conception et la modélisation  ainsi que la communication  entre agents.

 RÉFÉRENCES:
https://www.sma-france.com/centre-de-connaissances/monitoring/les-avantages-et-possibilites-du-compteur-denergie-sma-energy-meter.html
 https://www.memoireonline.com/08/08/1510/m_strategie-de-rendez-vous-dans-les-systemes-multi-agents2.html
https://es.wikipedia.org/wiki/Sistema_de_informaci%C3%B3n_geogr%C3%A1fica
 https://fr.wikipedia.org/wiki/Administrateur_r%C3%A9seau                                                                                                                                                                                             https://es.wikipedia.org/wiki/Sistema_de_informaci%C3%B3n_geogr%C3%A1fica                                                                                                                                                    https://es.wikipedia.org/wiki/Computaci%C3%B3n_distribuida

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *