Le Bitcoin

Sommaire :

 

  1. L’histoire du Bitcoin

Présentation du Bitcoin

Histoire du Bitcoin

Le créateur

 

 

  1. Le fonctionnement du Bitcoin

Principe

Les acteurs

 

  • Conclusion

 

  1. Sources

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  1. L’histoire du Bitcoin

 

  1. Présentation du Bitcoin

 

 

Pour créer et gérer les bitcoins, Bitcoin s'appuie sur un logiciel. Dans ce logiciel, les bitcoins sont créés conformément à un protocole qui rétribue les agents qui ont traité des transactions. Ces agents mettent à contribution leur puissance de calcul informatique afin de vérifier, de sécuriser et d'inscrire les transactions dans un registre virtuel, appelé la blockchain. L'entité de base de Bitcoin s'appelle un bloc. Les blocs sont reliés en une chaîne, d'où le nom, « chaîne de blocs » ou « blockchain » en anglais.

 

 

 

 

Pour chaque nouveau bloc accepté, l'activité de vérification-sécurisation-enregistrement, appelée minage, est rémunérée par des bitcoins nouvellement créés et par les frais des transactions traitées. En tant que monnaie ou commodité, les bitcoins peuvent être échangés contre d'autres monnaies ou commodités, biens ou services. Le taux d'échange de la cryptomonnaie est fixé principalement sur des places de marché spécialisées et fluctue selon la loi de l'offre et de la demande.

 

Il est possible d'acheter des bitcoins en ligne sur des plateformes spécialisées. Ces plateformes permettent également de suivre en temps réel l'évolution du prix du bitcoin par rapport à d'autres monnaies ou cryptomonnaies.

 

L'unité de compte de Bitcoin est le bitcoin. Son émission est limitée à 21 millions d'unités, chacune divisible jusqu'à la huitième décimale. Le symbole monétaire officiel  a été déposé et accepté en 2015 auprès d'Unicode. Les sigles correspondants, utilisés par les plates-formes d'échange, sont BTC et XBT. Parmi les symboles non officiels utilisés, on trouve ฿ et Ƀ. Il est à noter que Bitcoin n'est pas la seule cryptomonnaie, car des cryptomonnaies concurrentes à Bitcoin ont été créées, à savoir Bitcoin XT, Bitcoin Unlimited, Bitcoin Classic, Bitcoin Cash et Bitcoin Gold.

 

En tant que moyen de paiement, le bitcoin est accepté par un nombre croissant de commerçants, incités par des frais de transaction généralement inférieurs aux 2 à 3 % pratiqués par les organismes de cartes de crédit et indépendants du montant de la transaction. Contrairement aux cartes de crédit, les frais éventuels sont à la charge non pas du vendeur mais de l'acheteur, qui choisit d'en payer volontairement. Une transaction bitcoin est irrévocable et ne peut être annulée. Malgré une croissance de 500 % du nombre de marchands acceptant le bitcoin en 2014, la cryptomonnaie n'est pas très implantée dans le commerce de détail, mais continue de s'implanter dans les échanges commerciaux.

 

Depuis sa création en 2009 et jusqu'à la fermeture par les autorités américaines de Silk Road en 2013, le bitcoin a été utilisé majoritairement comme moyen d'échange par des réseaux criminels pour des jeux d'argent, l'achat de substances illicites, ou pour des bases de données piratées. La cryptomonnaie a attiré l'attention des autorités financières, des organes législatifs de différents pays notamment américains et des médias.

 

Néanmoins, ces dernières années, la cryptomonnaie a mûri et un nombre croissant d'études concluent que ces activités illégales, bien qu'elles existent toujours comme dans tout système de paiement, ne représentent plus qu'une part minoritaire des échanges de la cryptomonnaie. Le Sénat des États-Unis reconnaît par ailleurs que le bitcoin permet de fournir des services financiers parfaitement légitimes.

 

  1. Histoire du Bitcoin

 

Création :

 

Bitcoin est une amélioration du concept de b-money, imaginé par Wei Dai en 1999, et de bitgold, décrit en 2005 par Nick Szabo. Le bitcoin résout en particulier le problème crucial du modèle de confiance : les serveurs considérés comme sérieux votent avec leur puissance de calcul pour déterminer la chaîne de transaction légitime. Dans b-money, les serveurs étaient supposés verser un dépôt de garantie selon un mécanisme peu explicite. L'idée d'utiliser une chaîne de preuves de calcul fut avancée dans le projet bitgold bien que Nick Szabo ne proposât d'utiliser qu'une majorité d'adresses pour établir la légitimité d'une chaîne de transactions, ce qui laissait entier le problème du contrôle du nombre des adresses.

 

Satoshi Nakamoto a affirmé qu'il avait travaillé sur bitcoin de 2007 à 2009. Dès 2008, il publie un document sur une liste de diffusion décrivant la monnaie numérique bitcoin. En février 2009, il diffuse une annonce concernant son travail sur le site P2P Foundation (en). Le 3 janvier 2009, le premier bloc ou bloc genesis est créé. En février 2009, il diffuse la première version du logiciel Bitcoin sur le site P2P Foundation et pour faire fonctionner le réseau, il met à contribution son ordinateur et engendre ainsi les premiers bitcoins. Avec d'autres développeurs, Nakamoto continue l'implémentation du logiciel et de sa version Bitcoin-Qt jusqu'en 2010.

 

Les développeurs et la communauté bitcoin perdent progressivement contact avec lui au milieu de l'année 2010. Le 12 décembre 2010, un dernier message est posté par Nakamoto sur le principal forum. Peu de temps avant de s'évanouir, Nakamoto désigne Gavin Andresen comme son successeur en lui donnant accès au projet SourceForge bitcoin et une copie de la clef d'alerte. Cette dernière est une clef cryptographique privée unique permettant d'atténuer les effets d'une attaque potentielle sur le système Bitcoin, comme la découverte d'une faille cryptographique permettant de modifier a posteriori les transactions, ou la prise de contrôle de plus de 51 % des nœuds du réseau. Les opérateurs des nœuds du réseau peuvent lors d'une alerte soit avertir leurs usagers, soit stopper tout enregistrement de transaction.

 

Le 27 septembre 2012, la Fondation Bitcoin est créée.

 

 

 

 

Après la création, de nombreux évènements sont survenue, voici les plus importants :

 

Le 16 novembre 2012, WordPress accepte les bitcoins pour ses services payants.

 

Le 28 novembre 2012, la rémunération des mineurs diminue pour la première fois, passant de 50 à 25 BTC. Le code source bitcoin prévoit en effet une division par deux de la rémunération tous les deux cent dix mille blocs minés, soit approximativement tous les quatre ans.

 

Le 6 décembre 2012, un partenariat entre la startup Paymium (site d'échange français) et la société Aqoba (établissement de paiement) permet à Paymium d'opérer comme prestataire de service de paiement, et donc de tenir des comptes en euros et d'émettre des cartes de paiement utilisables en euro et en bitcoins.

 

Le 14 octobre 2013, le géant Baidu (équivalent chinois de Google) accepte les transactions en bitcoins pour son service pare-feu Jiasule.

 

Le 29 novembre 2013, Jiangsu Telecom (troisième plus grand opérateur chinois), filiale de China Telecom, accepte désormais les bitcoins.

 

Le 25 mars 2014, le fisc américain déclare que le bitcoin ne doit pas être considéré comme une monnaie, mais comme un bien, dont les transactions sont soumises à la fiscalité sur les plus-values. Cela implique de tenir compte du taux de change auquel on a acquis un bitcoin et de celui auquel on l'utilise afin de calculer la plus-value réalisée, ce qui rend l'utilisation légale du bitcoin aux États-Unis particulièrement difficile.

 

 

Le 11 avril 2013, la valeur du bitcoin s'effondre et passe de 266 USD à 105 USD avant de se stabiliser à 160 USD (122 €) en moins de six heures. Le 13 avril, le cours atteint 66 €. Le cours avait été multiplié par huit en moins de cinq semaines.

 

 

 

 

 

 

 

 

  1. Le créateur

 

Satoshi Nakamoto est le pseudonyme du fondateur inconnu du bitcoin et de la première blockchain.

Il a affirmé être un Japonais né le 5 avril 1975, cependant on ignore s'il s'agit d'une seule personne ou d'un groupe de personnes qui serais à l’origine du bitcoin, et son origine japonaise est remise en cause par la qualité de son anglais et l'absence totale de publications en japonais. Il est également le créateur du forum bitcointalk.

Il posséderait un million de bitcoins. En décembre 2017, la valeur du bitcoin étant proche de 20 000 $, sa fortune était estimée à 19,4 milliards de dollars, soit la 44e mondiale.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  1. Le fonctionnement du Bitcoin

 

  1. Principe

 

Le bitcoin n’a pas d’existence indépendante du système de paiement Bitcoin qui permet de faire des transactions d'un compte vers un autre, grâce à des logiciels appelés wallets (porte-monnaie), l'autorité étant assurée par des logiciels de vérification appelés mineurs. Les données de toutes les transactions constituent un registre public de droit privé appelé chaîne de blocs en raison de sa structure et un agent utilise des bitcoins en enregistrant dans la chaîne de blocs du système Bitcoin ses transactions, le dit enregistrement faisant référence aux transactions antérieures.

 

Le système Bitcoin s'appuie sur l'informatique, autrement dit, le système Bitcoin réside sur le réseau Internet. Le téléchargement et l'installation du logiciel approprié permet de devenir utilisateur de Bitcoin en interagissant avec un matériel de son choix, notamment un smartphone ou un ordinateur. Pour payer ou être payé en bitcoin, l'utilisateur doit se connecter au système, cette connexion offrant deux fonctionnalités : la création d'un nombre quelconque de comptes d'une part, et la facilité de procéder à des transactions constituées du transfert de bitcoins depuis un compte propre vers le compte d'un tiers.

 

 

 

 

La fonction essentielle du système Bitcoin réside dans les transactions qui sont soumises à une vérification de validité par les ordinateurs compétents et sont inscrites irrévocablement dans un registre public. Ce registre public ou chaîne de blocs peut être consulté partout, à condition d'avoir une connexion à Bitcoin, et par tout un chacun. Lors de la consultation aucune altération n'est possible. Une transaction en bitcoins est réalisée en deux temps :

  1. Dans un premier temps, des nœuds dédiés du réseau (les « mineurs ») créent un nouveau bloc en regroupant des transactions récemment effectuées et en leur adjoignant un en-tête contenant notamment la date et l'heure, une somme de contrôle(« hash ») qui servira également d'identificateur unique du bloc, et l’identificateur du bloc précédent.

 

  1. Dans un second temps, après avoir vérifié la validité de toutes les transactions que contient ce nouveau bloc et leur cohérence avec les transactions déjà enregistrées, chaque mineur l'ajoute à sa version locale du registre (ou chaîne de blocs).

 

Voici quelques caractéristiques de Bitcoin.

  • Ses fonctionnalitéssont mises en œuvre par des logiciels mis à disposition sous la forme de logiciel libre.
  • L’utilisateur choisitson rôle dans le système ainsi que les logiciels qu’il utilise.
  • Par conception, l'autorité de confiance du système n'est pas centrale, mais répartie entre les ordinateurs compétents pour la construction et l'entretien de la chaîne de blocs.

 

 

  1. Les acteurs

 

La BCE distingue différents types d'acteurs dans le schéma d'une monnaie virtuelle de type Bitcoin :

  1. Les inventeurs

 

  1. L’éditeur

 

  1. Le mineur

 

  1. Le fournisseur de service de process

 

  1. L’utilisateur

 

  1. Le fournisseur de wallet

 

  1. Les cambistes

 

  1. Les plateformes de négociation

 

  1. Les autres acteurs.

 

 

 

 

 

 

 

  • Conclusion

 

Pour conclure Le bitcoin est une crypto monnaie qui gagne en popularité de jour en jour mais qui reste une monnaie difficilement utilisable à cause de son utilisation trop superficiel (pas nécessaire).

 

 

 

 

  1. Sources

 

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Bitcoin

 

https://en.wikipedia.org/wiki/Satoshi_Nakamoto

 

https://www.google.fr/imgres?imgurl=http%3A%2F%2Fimg.phonandroid.com%2F2018%2F01%2Fbitcoin-1.jpg&imgrefurl=http%3A%2F%2Fwww.phonandroid.com%2Fbitcoin-effondre-sous-10000-dollars-faut-il-inquieter.html&docid=xAfuuE-LMzRXAM&tbnid=LLomGFthfyMv4M%3A&vet=10ahUKEwjchdej54_cAhWSN8AKHfziC_cQMwg1KAAwAA..i&w=840&h=525&bih=759&biw=1536&q=le%20bitcoin&ved=0ahUKEwjchdej54_cAhWSN8AKHfziC_cQMwg1KAAwAA&iact=mrc&uact=8

 

https://www.google.fr/imgres?imgurl=https%3A%2F%2Fcourscryptomonnaies.ams3.digitaloceanspaces.com%2Fcontents-assets%2FBTC%25201.png&imgrefurl=https%3A%2F%2Fcourscryptomonnaies.com%2Fbitcoin&docid=anhAJKJkA3SKTM&tbnid=Qjo0UGIbSzZeRM%3A&vet=10ahUKEwiOy8GG54_cAhVEYsAKHYeqDioQMwgxKAEwAQ..i&w=800&h=529&bih=759&biw=1536&q=bitcoin&ved=0ahUKEwiOy8GG54_cAhVEYsAKHYeqDioQMwgxKAEwAQ&iact=mrc&uact=8

 

https://www.google.fr/imgres?imgurl=https%3A%2F%2Fupload.wikimedia.org%2Fwikipedia%2Fcommons%2Fthumb%2F4%2F46%2FBitcoin.svg%2F1024px-Bitcoin.svg.png&imgrefurl=https%3A%2F%2Ffr.wikipedia.org%2Fwiki%2FFichier%3ABitcoin.svg&docid=Pjo2rCIOg0io0M&tbnid=fom7k9BYanN-MM%3A&vet=10ahUKEwiOy8GG54_cAhVEYsAKHYeqDioQMwgyKAIwAg..i&w=1024&h=1024&bih=759&biw=1536&q=bitcoin&ved=0ahUKEwiOy8GG54_cAhVEYsAKHYeqDioQMwgyKAIwAg&iact=mrc&uact=8

 

https://www.google.fr/imgres?imgurl=https%3A%2F%2Fsphere.social%2Fhello%2Fuploads%2Fblogs%2Fthumbnail%2F28957%2F32ad4fc56b5d3c5848591c8d81fae099.jpg&imgrefurl=https%3A%2F%2Fsphere.social%2Fhello%2Fblogs%2Fview%2F28957%2Fit-is-not-the-bitcoin-that-will-bring-a-new-world-order&docid=AvesUQhmdy3Q7M&tbnid=K4rJNd5puzmG7M%3A&vet=10ahUKEwiOy8GG54_cAhVEYsAKHYeqDioQMwgzKAMwAw..i&w=1200&h=675&bih=759&biw=1536&q=bitcoin&ved=0ahUKEwiOy8GG54_cAhVEYsAKHYeqDioQMwgzKAMwAw&iact=mrc&uact=8

 

https://www.google.fr/imgres?imgurl=https%3A%2F%2Fwww.itespresso.fr%2Fwp-content%2Fuploads%2F2013%2F10%2Fbitcoin.jpg&imgrefurl=https%3A%2F%2Fwww.itespresso.fr%2Fbitcoin-subit-fermeture-silk-road-68710.html&docid=NwBaY0jiszOXsM&tbnid=Dyr1TEBIV_Ps3M%3A&vet=10ahUKEwjchdej54_cAhWSN8AKHfziC_cQMwhmKCcwJw..i&w=400&h=400&bih=759&biw=1536&q=le%20bitcoin&ved=0ahUKEwjchdej54_cAhWSN8AKHfziC_cQMwhmKCcwJw&iact=mrc&uact=8

 

https://www.google.fr/imgres?imgurl=http%3A%2F%2Fwww.actucrypto.info%2Fwp-content%2Fuploads%2F2018%2F05%2Fbitcoin-696x492.png&imgrefurl=http%3A%2F%2Fwww.actucrypto.info%2Factualites%2Fcrypto-monnaie-bitcoin-a-nouveau-baisse%2F&docid=xG7oJVnhw2a3zM&tbnid=HN5M9yTtndToEM%3A&vet=10ahUKEwjc-LyW24_cAhWsD8AKHeEGB7cQMwh3KDgwOA..i&w=696&h=492&bih=759&biw=1536&q=Le%20bitcoin&ved=0ahUKEwjc-LyW24_cAhWsD8AKHeEGB7cQMwh3KDgwOA&iact=mrc&uact=8

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *